Tatouage et minorité : quelles sont les règles ?

Un tatoueur qui tatoue un client

Le tatouage est une pratique très courante de nos jours. Les jeunes sont nombreux à s’y intéresser, malgré la douleur que cela implique. La loi impose toutefois des règles à ce sujet, notamment pour les moins de 18 ans. Vous pourrez découvrir ici, dans quelle mesure il faut présenter une autorisation parentale tatouage, et s’il s’agit d’une obligation.

L’autorisation parentale pour un tatouage est-elle obligatoire ?

Même si on considère le tatouage comme un art, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une pratique à caractère définitif qui nécessite une grande réflexion en amont. Se faire tatouer, même une petite fleur sur une partie invisible du corps, peut avoir des répercussions plus ou moins importantes.

A côté, il faut tenir compte des précautions à prendre et des règles à suivre après le tatouage, pour éviter une infection. Pour toutes ces raisons, la législation en France estime qu’un mineur n’est pas en mesure de décider si oui ou non, il peut se faire tatouer. Il doit d’abord obtenir l’accord de ses parents ou tuteurs.

Ainsi, à la question de savoir si l’autorisation parentale pour un tatouage est obligatoire, la réponse est oui, pour les enfants de moins de 18 ans. Cette autorisation est en réalité un document, qui doit être signé par au moins un des parents ou un responsable légal. Il stipule qu’effectivement, le mineur a l’accord d’un adulte responsable pour se faire tatouer.

Avec ce document, les tatoueurs peuvent même tatouer des enfants de 10 ans ou moins. Il est vrai que pour les enfants trop jeunes, on peut s’interroger au sujet d’une éventuelle maltraitance, car un tatouage est douloureux. Il revient donc aux tatoueurs de décider à partir de quel âge il accepte de tatouer les enfants.

“Vergeture sur le ventre : pourquoi pas faire un tatouage ?

Peut-on se faire tatouer à 16 ans ?

A 16 ans, le jeune garçon ou la jeune fille est toujours mineur. Comme mentionné plus haut, tous les mineurs doivent fournir une autorisation parentale avant de se faire tatouer. Ainsi, si à 16 ans vous décidez de vous faire un tatouage, il vous suffit d’obtenir l’accord de l’un de vos parents. Vous pourrez ensuite présenter une autorisation valable au professionnel, afin que celui-ci puisse vous tatouer.

Dans le cas des mineurs de 16 ans, mais émancipés, il n’y a pas de règle précise. La loi n’aborde pas ce cas en particulier. Il est vrai que le mineur émancipé ne dépend plus de l’autorité parentale. Toutefois, pour éviter toute déconvenue avec la justice, certains tatoueurs préfèrent éviter ce genre de prestation.

Comment faire une autorisation parentale pour un tatouage ?

Si l’âge est un critère important pour les professionnels dans le tatouage et le piercing, c’est parce que cela implique la santé. Ces pratiques, bien que très appréciées, peuvent avoir des répercussions sur la santé ou l’intégrité de l’individu. C’est pour cette raison que l’accord d’une personne adulte et responsable est indispensable pour les mineurs.

D’ailleurs, d’après la réglementation à ce sujet, au moins un des parents doit accompagner le mineur qui souhaite se faire tatouer. Le parent doit donc connaître la date prévue et le professionnel choisi, ainsi que l’adresse du studio de tatouage. Le jour j, sa présence est requise, notamment pour s’assurer que l’enfant a fait le bon choix pour la partie du corps à tatouer, et pour la taille du tatouage.

Puisque ces détails ne figurent pas sur l’autorisation parentale, c’est toujours mieux de faire le déplacement pour éviter les mauvaises surprises. Toutefois, en cas d’indisponibilité des deux parents, le mineur peut se rendre sur place avec l’autorisation parentale, et une photocopie de la carte d’identité du parent dont la signature se retrouve sur le document.

A ce propos, l’autorisation parentale pour un tatouage ou pour un piercing se présente comme un formulaire à remplir. Il faudra y ajouter des documents ou justificatifs avant de déposer le tout à la mairie. Il n’est donc pas question de rédiger quelques lignes sur un bout de papier et de le signer.