Enceinte sous stérilet cuivre mais test négatif : comment est-ce possible ?

femme enceinte avec un stérilet en cuivre

Parmi les méthodes de contraception les plus efficaces, le stérilet cuivre se retrouve en très bonne place. Toutefois, il peut arriver que dans certains cas et selon certaines situations, la femme tombe enceinte malgré ce dispositif. Comment c’est possible ? Comment détecter ce type de grossesse ? Découvrez-le dans la suite.

Comment détecter une grossesse sous stérilet cuivre ?

Le stérilet cuivre fait actuellement partie des dispositifs les plus recommandés par l’OMS, aux femmes qui souhaitent éviter des grossesses non désirées. Son efficacité contraceptive est très élevée, car le pourcentage de risque de contraction d’une grossesse avec ce dispositif est inférieur à 1%. Malgré cela, il peut arriver que la femme tombe enceinte et ne s’en rende même pas compte.

En effet, les cas de femme enceinte sous stérilet cuivre mais test négatif sont plus ou moins fréquents. Toutefois, cela se produit uniquement lorsque le stérilet a été mal placé ou lorsqu’il s’est déplacé. Il faut savoir que si ce dispositif n’occupe pas l’emplacement prévu pour lui, il n’est plus en mesure de jouer correctement son rôle.

Le risque de grossesse augmente donc de manière considérable. Il en est de même pour le stérilet hormonal également. C’est pour cette raison que les contrôles périodiques sont nécessaires pour vérifier l’état du stérilet et s’assurer qu’il ne s’est pas déplacé.

Quels sont les symptômes d’une grossesse avec un stérilet ?

Lorsqu’une femme tombe enceinte sous stérilet, les symptômes sont les mêmes que dans le cas d’une grossesse classique. On assiste donc à un retard de règles, des nausées, et éventuellement des vertiges. Il est vrai que le retard de règles est une conséquence assez fréquente de la pose du stérilet. Il est donc fort probable que la femme ne considère ce symptôme comme le signe d’une grossesse.

C’est pour cette raison qu’il est important de faire attention aux autres signes également. En cas de doute, un test de grossesse ne sera pas forcément d’une grande utilité, car les probabilités qu’il soit négatif malgré la présence de l’embryon sont fortes. Le plus sûr est donc de prendre rendez-vous chez un professionnel, dès l’apparition de symptômes ou de sensations inhabituelles.

Lisez aussi : le CRAT, une source d’infos indispensables pour la grossesse

Comment savoir si son stérilet est déplacé ?

grossesse d'une femme sous stérilet en cuivre

Un stérilet déplacé ou mal placé ne passe pas inaperçu. Après tout, il s’agit d’un corps étranger qui se retrouve à l’intérieur de l’organisme. Ainsi, lorsqu’il bouge et retrouve hors de l’emplacement prévu pour lui, cela peut provoquer chez la femme :

  • Des douleurs abdominales
  • Des douleurs dans le bas du dos
  • Des rapports sexuels douloureux
  • Des saignements en dehors des règles
  • Des saignements pendant ou après les rapports sexuels
  • L’absence du fil de traction ou une longueur supérieure à la normale.

Par ailleurs, il faut noter que dans certains cas, le déplacement du stérilet peut passer inaperçu, car il ne provoque aucun symptôme. Tout dépend en réalité de l’endroit où ce dispositif va se loger dans le corps de la femme.

Quel suivi pour une grossesse sous stérilet ?

Les femmes enceintes sous stérilet doivent faire l’objet d’un suivi très rigoureux, car ce type de grossesse présente un haut niveau de risque. En effet, à tout moment la femme peut faire une fausse couche ou passer en grossesse extra utérine. Aussi bien sa vie que celle du bébé sont menacées pendant toute la durée de la grossesse.

Pour cela, une surveillance renforcée est nécessaire. Un professionnel doit suivre sa grossesse de près, et vérifier s’il est possible de retirer le stérilet après la douzième semaine. Il faut noter cependant que le risque de fausse couche pendant ou après le retrait n’est pas négligeable, et ceci même lorsque les fils du stérilet sont bien visibles.