La grossesse est un grand bouleversement dans la vie à deux. Elle est l’une des étapes les plus importantes dans la vie de tout être humain. Pendant cette période, la femme est confrontée à bon nombre de problèmes, d’émotions, mais également d’humeurs qui changent à tout moment. Elle peut avoir des répercussions autant sur elle-même que sur sa vie de couple.

Zoom aujourd’hui sur ce sentiment fréquent d’avoir du mal à supporter l’altérité lors de sa grossesse et notamment… son propre compagnon.

Ma grossesse a-t-elle un impact sur mes émotions ?

Le passage de la vie à deux vers celle de la vie à trois a forcément un impact sur le lien que le couple avait patiemment construit au fil des années. La future maman est confrontée à tout un changement que ce soit physique ou psychologique.

En effet, au cours de la grossesse, le corps de la femme est sujet à la production, d’une quantité importante d’hormones qui influence grandement son humeur et ses émotions. À cause de ses changements d’hormones, la femme présente des changements d’humeur qui peuvent être l’irritation, la colère, l’agitation, les inquiétudes. En d’autres termes, la future maman est aux prises avec ses émotions, quelle que soit sa sensibilité en temps “normal”.

Représentation d'une émotion : la colère

Votre énervement excessif et vos sautes d’humeur sont donc en grande partie dus à vos hormones. N’hésitez pas à conserver une activité sportive légère durant la grossesse pour décompresser : marche, yoga pour femme enceinte, étirements doux… sont autant de moyens de réguler vos angoisses et vos montées de stress.

Pourquoi je ne supporte plus mon mari ?

Pendant la période de sa grossesse, certaines futures mamans espèrent que leur compagnon sera très présent auprès d’elle – et on comprend pourquoi. La femme enceinte peut tout naturellement s’attendre à ce que l’on soit aux petits soins avec elle, que son conjoint lui manifeste son amour, son affection, son désir malgré les différents changements qui se sont produits sur son corps et bien sûr son aide dans la vie quotidienne qui s’avère de plus en plus fatigante.

Couple uni lors de la grossesse

Pendant la grossesse, et cela est notamment due à la production d’hormones, la femme qui s’avère en manque affectif aspire à plus d’attention de son partenaire et une vie sexuelle, pour celle qui en présente l’envie, remplie avec de nouvelles découvertes qui rapprocheront le couple. Mais comment va réagir votre mari ? Pour lui aussi, la grossesse est un chamboulement total.

Chaque homme réagit selon son fonctionnement qui lui est propre. Tandis que certains hommes s’investissent pleinement dans cette nouvelle étape, d’autres ne veulent simplement pas savoir ce qui se passe ni par quoi passe leur compagne – ils peuvent avoir du mal à s’approcher sexuellement de leur femme compte tenu de son changement physique ou de la peur du contact.

Ces sentiments et changements sont autant d’indices que leur compagne peut aisément percevoir. Ajoutés à ses hormones en travail perpétuel et à sa fatigue grandissante liée à la grossesse, cette accumulation peut provoquer chez la future maman un sentiment de rejet et de colère. Elle se sent peu è peu esseulée, en proie aux doutes, et en vient à en vouloir à son conjoint. Très vite, celui-ci peut lui paraître insupportable : elle ne veut plus parler avec lui, et encore moins du bébé à venir.

Mon conjoint ne s’implique pas assez dans ma grossesse

Pour toutes les femmes, la grossesse n’est pas de tout repos. La grossesse représente un long moment de fatigue, de stress, de changement d’humeur quasi instantanée… et à tout cela s’ajoutent les différentes tâches de la vie quotidienne. En effet pendant cette période, elles se retrouvent à gérer plusieurs choses à la fois et un peu d’aide de leur conjoint serait la bienvenue.

Rappelons que même si c’est la femme qui porte la vie et qui est physiquement en proie à beaucoup de changements, l’homme est tout autant chamboulé et a besoin également d’être rassuré. En effet, les hommes n’entrent dans l’étape de la grossesse que lorsque celle-ci est annoncée, lors des visites chez le gynécologue et lors de l’accouchement, et parfois pour certains beaucoup plus tard. C’est donc aussi à monsieur de prendre les choses en main et de trouver pleinement sa place non seulement de futur papa, mais aussi d’épaule et d’aide à la future maman.

Maman épanouie avec son bébé

Alors si vous sentez que votre conjoint n’est pas assez présent auprès de vous, le meilleur conseil tient en un mot : communiquer. La communication est le seul moyen de retrouver un réel équilibre, car vous ne vivez pas de la même façon la grossesse que votre conjoint. Prenez du temps pour expliquer ce que vous ressentez ; sans doute y’a t-il des déséquilibres ressentis de chaque côté. Essayez de trouver des moyens de donner du temps et de l’espace à chacun de vous. Pensez au bébé bien sûr, mais n’oubliez pas votre couple…

L’angoisse de l’accouchement et la découverte de la maternité

La grossesse est une étape clef dans votre devenir de maman, mais l’accouchement est un point final qui peut faire peur. La future maman est donc empreinte à des peurs qui peuvent sont liées à l’inconnu, à la douleur bien sûr, mais aussi à des phobies plus profondes : la peur d’avoir un bébé mort-né, de mourir, de faire naître son bébé avec des malformations… Le stress peut donc s’avérer très supérieure à la moyenne.

À cela s’ajoute la prise de conscience de devenir maman et donc responsable d’une nouvelle vie qu’il faudra protéger et aimer de tout son cœur. Autant d’émotions qu’elle doit gérer et qui peuvent entamer l’équilibre du couple si elle se sent seule à remplir sa part de responsabilité envers ce nouvel être.

Papa complice avec son fils

Quelle place pour son compagnon, alors ? Il a bien sûr un rôle de soutien évident à jouer, mais aussi de pilier de la famille. Devenir papa n’est pas seulement accueillir un nouvel être dans son foyer : c’est aussi le moment où l’homme doit trouver sa place entre maman et bébé, qui ont tissé une forte relation pendant les 9 mois de la grossesse. Alors mesdames, un conseil : laissez aussi le temps à papa de trouver son rôle, de trouver ses mots, et de découvrir bébé. Après tout, pour sa part, il ne connaît bébé qu’à partir du jour de votre accouchement…

Comment réussir à passer ce moment difficile ?

Afin de réussir à passer cette étape, il est important d’impliquer son conjoint à chaque étape. La grossesse est la sensation de vivre une expérience unique à deux et non seule. La grossesse vient avec son lot d’émotions, mais également de problèmes. Confrontée aux différents changements hormonaux, affectifs, la femme peut être contrainte à des comportements hostiles envers son conjoint.

Mais il ne faudrait pas pour autant oublier qu’avant votre grossesse, votre vie était surtout celle… d’une vie à deux. C’est la période idéale pour prendre soin l’un de l’autre, revigorer votre couple de rétablir la communication en partageant des moments de complicité, d’apprendre à se connaître à nouveau, et de se rassurer ensemble.

Le plus important est d’identifier les problèmes, de partager ce que l’on ressent avec son conjoint, de préserver une bonne communication et de ne pas hésiter à dire ce que l’on ressent. Vos émotions ne sont pas un problème : elles sont le signal qu’il faut communiquer et continuer à consolider votre couple. Votre amour et votre complicité à deux n’en seront que plus fortes… maintenant que vous êtes 3 !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *