Pourquoi mon piercing anti hélix fait mal ?

Une femme avec des piercings

Vous avez envie de vous offrir un piercing au niveau de l’oreille ? Pour sortir un peu de l’ordinaire, vous pouvez opter pour le piercing anti-hélix. Toutefois, avant de vous lancer, découvrez ici si ce type de piercing peut faire mal, et comment soulager les éventuelles douleurs.

Est-ce qu’un piercing anti-hélix fait mal ?

Les piercings sont aujourd’hui des pratiques très courantes, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Si autrefois on se perçait uniquement le lobe de l’oreille ou le nez, aujourd’hui il est possible de faire des piercings à peu près n’importe où sur le corps. Tout dépend de votre tolérance à la douleur et du type de bijou que vous avez envie de porter.

Ainsi, de plus en plus de personnes choisissent aujourd’hui de se faire percer à l’anti hélix. C’est une partie du corps située au niveau des oreilles. Il s’agit d’un cartilage à l’avant de l’oreille, en face de l’hélix. Ce type de piercing est très apprécié par les jeunes, mais aussi par des personnes plus matures. Il permet d’avoir un look plus jeune et plus audacieux.

Comme vous pouvez vous en douter, étant donné que le perceur doit insérer l’aiguille à l’intérieur d’un cartilage, vous ressentirez forcément la douleur. Toutefois, il faut noter que la notion de douleur est subjective et dépend de chaque personne. Par conséquent, une douleur qui peut sembler insupportable pour certains, peut être négligeable pour d’autres.

Ainsi, la douleur pour le piercing hélix peut se ressentir différemment d’une personne à une autre, au moment du perçage. Pour éviter tout risque, il est conseillé pour une première expérience avec les piercings, de ne pas choisir cette partie du corps.

Pourquoi un piercing anti-hélix peut causer des douleurs ?

Comme mentionné plus haut, le piercing à l’anti hélix peut faire mal au moment du perçage. Cependant ce n’est pas tout. Il peut arriver que même après cette phase, la douleur se fasse toujours sentir. Elle peut se manifester en quelques heures, ou parfois après plusieurs jours.

Quoi qu’il en soit, il est important de savoir que comme pour n’importe quel piercing, vous devez en prendre soin. Qu’il s’agisse d’un perçage au conch, au labret, au daith, au tragus ou à l’anti hélix comme c’est le cas ici, les soins après l’intervention sont très importants. Autrement, vous risquez de ressentir des douleurs dont les causes sont généralement les suivantes.

Des infections

Un piercing est avant tout une plaie, provoquée par une perforation d’une partie du corps. Selon l’endroit où il est situé, le piercing peut s’infecter plus ou moins rapidement. L’infection peut être provoquée par le type d’aiguille utilisé pour le perçage. Il faut en effet opter pour un acier chirurgical pour éviter la prolifération des bactéries.

L’infection peut aussi être provoquée par un mauvais entretien du piercing ou par des gestes tels que :

  • Le fait de jouer avec le piercing avant sa cicatrisation
  • Le fait de toucher le piercing avec les mains sales
  • Le fait de porter des chapeaux, des casques ou de laisser les cheveux en contact avec le piercing.

Dans un cas comme dans l’autre, une infection entraîne une aggravation de la plaie au niveau de l’anti hélix avec des douleurs parfois insupportables.

Vous aimeriez peut-être aussi cet article : Quels sont les avantages et les inconvénients du maquillage permanent ?

La cicatrisation

Le processus de cicatrisation d’un piercing dure généralement quelques semaines. Par contre, pour les piercings sur les cartilages, il faut plusieurs mois, voire un an. Pendant toute cette période, vous devez adopter des gestes précis et éviter certaines pratiques. Autrement vous risquez de rouvrir la plaie et cela peut s’avérer être très douloureux.

La mauvaise qualité du bijou

Enfin, si l’anneau ou les autres types de bijoux choisis pour garder le piercing ouvert sont de mauvaise qualité, la plaie peut aussi devenir douloureuse. Pour cette raison, vous devez faire très attention aux boucles choisies par votre perceur. Dans l’idéal, elles doivent être en titane ou en acier chirurgical.