Les premiers mois, bébé passe une majeure partie de son temps couché. Il navigue entre le transat, la nacelle, le couffin, le matelas à langer, le berceau ou encore le tapis d’éveil. Le problème c’est que bébé grandit vite et on ne sait pas réellement jusqu’à quel âge on peut laisser son bébé sur ces différents supports.

Une partie de ce matériel de puériculture permet directement de savoir jusqu’à quel moment on peut y placer notre bébé puisque, rapidement, un problème de taille se pose. En effet, le berceau, le couffin ou encore la nacelle s’avèrent vite trop petits pour accueillir bébé. En revanche, les dimensions du tapis d’éveil, elles, permettent de poser son enfant jusqu’à un certain âge.

Nous vous dévoilons ici nos meilleurs conseils pour savoir jusqu’à quel âge on peut poser un bébé sur un tapis d’éveil.

Limiter le risque de tête plate

bebe qui touche ses mains

Durant les premiers mois de vie de votre bébé, ce dernier a un gros besoin de se sentir soutenu et contenu. Pour lui donner ce dont il a besoin, mieux vaut limiter les sessions sur le tapis. Votre bébé a besoin d’être dans la bras ou dans un petit espace comme un berceau ou une nacelle pour se sentir en sécurité.

Aussi, c’est dans les premiers mois de vie que les enfants sont le plus susceptibles de déformer la boite crânienne. S’ils sont trop souvent posés dans une même position, alors les risques d’avoir la “tête plate” sont augmentés. Lorsque vous posez votre bébé, veillez donc à ce qu’il pose bien sa tête de chaque côté pour éviter tout risque de plagiocéphalie.

Se servir du tapis d’éveil pour la motricité

Le tapis d’éveil est un espace qui permet à votre bébé de se découvrir et de grandir en toute autonomie. Il est un endroit sécurisant pour lui où il pourra s’adonner à des expériences, découvrir son corps, les possibilités de mouvements qui s’offrent à lui.

Le tapis d’éveil permet à votre enfant d’être libre de ses mouvements. Pour l’aider à découvrir, vous pouvez placer quelques jouets (une ou deux) sur un des côtés pour qu’il essaie de les attraper. La pédagogie Montessori propose aussi de placer un miroir pour que l’enfant puisse se regarder et prendre conscience de son environnement.

A ce sujet, si vous vous intéressé à cette pédagogie alternative, vous devriez lire cet article : le matériel Montessori indispensable.

Vers 3 mois, vous pouvez commencer à poser votre bébé sur le ventre quelques minutes en restant à côté de lui et en lui proposant un hochet à quelques centimètres de lui pour l’inciter à l’attraper ou vouloir le toucher.

Créer un espace de jeux avec le tapis d’éveil

bébé sur le ventre

Plus tard, vers l’âge de 4/5 mois, bébé commence à manifester plus vivement son intérêt pour les jouets et autres hochets de préhension. Dans la continué des mois précédents, le tapis d’éveil devient alors son espace de jeux.

Le mieux pour pouvoir proposer un espace attrayant pour bébé est de disposer d’un tapis d’éveil carré, assez grand de type 140x140cm. A l’âge là, vous pouvez aussi proposer à votre bébé de découvrir son arche d’éveil ou un mobile que vous accrocherez près de son espace de jeux. Encore une fois, si votre bébé ne bouge pas trop, qu’il n’est pas encore attiré par les positions sur le ventre ou de type “rampant” alors (comme tous les autres indispensables de puériculture) il faudra limiter l’utilisation du tapis à une petite demi-heure.

Ensuite, lorsque bébé aura envie de faire du quatre pattes ou, au choix, de la marche arrière alors bébé pourra rester sur son espace de jeux plus longtemps. Vous vous rendrez vite compte que votre bébé ne restera pas longtemps en place. Il naviguera même hors de son tapis.

Favoriser l’autonomie et les temps calmes

Une fois que votre enfant aura gagner en autonomie avec le quatre pattes puis avec la marche, le tapis d’éveil vous servira encore à lui créer un espace à lui dans la pièce de vie où il pourra jouer avec ses jouets et continuer de découvrir le monde. Aussi, si vous avez optez pour un tapis assez confortable et moelleux, vous pourrez le plier en deux pour le transformer en matelas de sol et espace de lecture et autres activités de type temps calme.

On peut donc dire que le tapis d’éveil sert dès les premiers mois de bébé jusqu’à ses premières années. Il permet de développer la motricité, l’éveil et l’autonomie de l’enfant. Lorsqu’il est posé dans la pièce de vie, c’est aussi une prolongation de sa chambre : un espace sécurisant qu’il connaît.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *