Orthodontie : 6 points à surveiller lorsqu’on est enceinte

femme enceinte qui sourit en touchant son ventre

Une grossesse génère de nombreux changements dans la vie d’une femme (mode de vie, régime alimentaire…). Et bien sûr, votre bouche n’y échappe pas. Rassurez-vous, les traitements d’orthodontie pour adulte n’ont aucun impact sur le fœtus. Vous pouvez tout à fait en suivre un pendant votre grossesse.

Voici néanmoins 6 points à surveiller avant de vous lancer :

Parlez-en à votre obstétricien

Si vous envisagez un traitement orthodontique durant votre grossesse, parlez-en au préalable avec votre obstétricien.

Certaines femmes souffrent parfois de problèmes d’inflammation dentaires durant leur grossesse. Cela peut avoir comme effet indésirable d’engendrer des gingivites ou d’accélérer le déplacement de dents. Nous le verrons par la suite.

Prévenez votre orthodontiste

Informez votre orthodontiste si vous êtes enceinte ou planifiez de le devenir. Si la grossesse n’est pas prévue, prévenez-le dès que vous en avez connaissance.

Il n’y aura certainement pas d’incidence sur votre traitement d’orthodontie pour adulte, mais votre praticien pourra quand même porter une attention accrue sur votre traitement et l’adapter si besoin.

Si possible, commencez avant votre grossesse

La plupart des femmes qui suivent un traitement orthodontique pendant leur grossesse ne rencontrent aucune difficulté.

Cependant, certains appareils orthodontiques demandent un peu de temps d’adaptation. Il est donc recommandé d’entamer le traitement un peu avant le début de votre grossesse. Vous vous donnez ainsi le temps de vous y habituer tranquillement. Ça vous permettra aussi de limiter les risques d’inconfort dans une période où certaines femmes sont plus sensibles que d’habitude.

Si cela n’est pas possible, pas d’inquiétudes. Il est quand même tout à fait possible de suivre un traitement, veillez simplement à être bien attentive et à avertir votre praticien en cas de douleurs répétées.

Attention à la prise de médicaments ou anesthésiants

De manière générale, un traitement orthodontique ne nécessite ni anesthésie ni médicaments.

En revanche, s’il y a prescription d’extraction, voire de chirurgie, il faudra alors réfléchir précisément avec votre orthodontiste et avec votre chirurgien pour déterminer la bonne solution d’anesthésie et le bon suivi médicamenteux.

La grossesse peut faire bouger les dents

Bien que les appareils d’orthodontie puissent être portés sans risque pendant les 9 mois de votre grossesse, certains facteurs peuvent rendre le traitement plus difficile pour la patiente comme pour l’orthodontiste.

Effectivement, les hormones de grossesse ont tendance à rendre les dents plus mobiles que d’habitude. Cela peut impliquer des mouvements plus rapides et donc des adaptations plus fréquentes dans votre traitement orthodontique.

Certains aliments vous seront interdits.

Selon le traitement sélectionné, certains aliments pourront vous être interdits.

Si vous suivez un traitement qui implique la pose de bagues (qu’elles soient internes ou externes), vous devrez supprimer de votre alimentation tous les aliments durs qui pourraient occasionner une casse de vos bagues, ou qui pourraient se coincer dedans (bonbons collants, chewing-gums, biscuits durs, noisettes, pop-corn, etc.).

Dans le cas d’un traitement via des gouttières, tout sera plus simple sur ce point. Aucun aliment ne vous sera interdit durant le traitement. Il vous suffira juste d’enlever vos gouttières lorsque vous mangez.