Pour un mariage, il est coutume d’offrir aux témoins, un accessoire qu’ils devront tous porter lors de la cérémonie. Pour les hommes, les présents les plus prisés par les futurs conjoints sont le bouquet témoin, le nœud papillon ou le bouton manchette. Dans le même esprit, pourquoi ne pas opter plutôt pour une chaussette de témoin de mariage.

Pourquoi les chaussettes de témoin de mariage sont-elles si importantes ?

chaussette marié

La chaussette de témoin de mariage fait partie intégrante du dress code des témoins de mariage. Avant d’enfiler leurs chaussures fermées et bien cirées, ceux-ci devront en mettre pour qu’il y ait une unité entre tous les hommes. En premier lieu, elle protégera leurs pieds durant la rude journée qu’ils s’apprêtent à passer. Ensuite, elle les aidera à paraître plus distingués et reconnaissables.

La chaussette longtemps considérée comme un accessoire vestimentaire strictement fonctionnel revendique désormais le rôle d’accessoire de mode. On peut alors miser sur la chaussette pour faire la différence et être remarqué.

Par ailleurs, il serait dommage de ne pas essayer cette option sous prétexte que la chaussette n’est pas toujours apparente. Il faut en effet savoir que cet accessoire n’est absolument pas abstrait. Bien souvent en s’asseyant ou en faisant des mouvements, le pantalon se replie pour la laisser transparaître. La chaussette est donc un accessoire de témoin de mariage parfaitement éligible en tant si l’on souhaite apporter une touche discrète pour démarquer les témoins des autres invités.

3 astuces pour choisir ses chaussettes de témoin de mariage

chaussettes témoin de mariage

Opter pour une chaussette de témoin de mariage est donc une idée originale qui fera sans doute sensation. Cependant, pour qu’elle donne l’effet singulier escompté, il est important de veiller à bien la choisir. Voici alors 3 conseils pour faire ce choix.

Si vous êtes dans les préparatifs, cet article peut également vous intéresser : que faire avec ses invités pour un mariage à 14h ?

Bien choisir la matière et la couleur

La matière à choisir dépendra surtout de la saison au cours de laquelle a lieu l’évènement. En hiver ou en automne, il faudra penser à privilégier des tissus chauds. Parmi les matières chaudes, on retiendra par exemple : la laine, le velours, etc.

On retiendra également la chaussette en soie qui est le plus recommandable pour ce type d’évènement. En effet, ce matériau symbolisant par excellence la noblesse est souvent porté lors de grands évènements. De plus, il est très chaleureux et saurait garder au chaud les pieds de son utilisateur.

En été ou au printemps, les tissus en coton léger seront plus adaptés. Pour désigner une chaussette avec cette fibre, on parlera parfois de chaussette en fil d’écorce. Pendant ces saisons, la laine sera elle aussi idéale, notamment pour sa capacité d’absorption exceptionnelle. En effet, elle absorbera toute l’humidité pour optimiser le confort dans la chaussure.

En ce qui concerne les couleurs, il est possible d’opter pour des tons classiques comme le noir et le blanc. Cela serait parfait pour des témoins habillés en costume noir/bleu nuit sur une chemise blanche. Dans ce contexte, des couleurs de chaussette comme le gris, le bleu marine ou l’anthracite peuvent aussi convenir. Elles leur permettront d’afficher un aspect sobre et sérieux.

En revanche, vous pouvez aussi opter pour des couleurs et tissus moins conventionnels. Certes, le fait d’insérer un peu de fantaisie au style d’un homme est une question assez épineuse. Toutefois, il faut oser l’originalité et ne pas toujours accorder sa tenue, surtout pour ce type de journée.

Afin de casser le look des costumes sombres, les mariés peuvent faire porter des chaussettes multicolores à leurs témoins. Ces dernières peuvent être uniformes pour tous les témoins. Cependant, il est aussi possible d’en offrir de différentes couleurs pour un style encore plus enjoué et que chaque témoin ait une particularité.

Bien choisir la forme et la hauteur

En ce qui concerne la forme, on retrouve sur le marché 4 catégories de chaussettes. Elles sont caractérisées par leur hauteur sur la cheville ou le mollet du porteur. Il s’agit entre autres des invisibles, des mi-bas, des socquettes et enfin des chaussettes modernes.

Bien entendu, la catégorie des chaussettes dites invisibles est exclue. Il faut bien qu’elles se voient pour que leur port prenne tout leur sens.

Les socquettes, elles aussi, sont à bannir parce qu’elles sont supposées s’arrêter en dessous de la cheville. En revanche, pour une chaussette de témoin de mariage, les modèles moderne et mi-basse seront idéaux. En effet, elles viennent respectivement au niveau des mollets et des genoux. Ce qui s’avérera plus remarquable.

Essayer la personnalisation

Les futurs mariés qui souhaitent affiner leur choix peuvent opter pour des chaussettes personnalisées. Par exemple, s’il s’agit d’une bande de vieux copains, les conjoints peuvent y faire graver des éléments de souvenir commun.

L’alternative à la personnalisation serait serait d’y mettre un mémo, une date ou des initiales. Il aura pour rôle de rappeler l’évènement de même que les noms des mariés. À cet effet, il est même possible de commander des chaussettes brodées à la date.

Il existe plusieurs autres astuces créatives pour personnaliser cet accessoire. On peut décider d’y disposer un accessoire fantaisie qui conviendra peut-être au thème du mariage. Bien entendu, les motifs ajoutés devront être en harmonie avec la couleur de la chaussette témoin de mariage et du costume.