Les précautions à prendre pour rouler en montagne l’hiver

voiture sur une route montagneuse

En hiver, la montagne devient un endroit magnifique, mais aussi dangereux. Les routes y sont souvent verglacées et il neige fréquemment. Si vous devez vous rendre à cette destination en cette période, assurer une conduite sécuritaire doit alors être votre priorité. Quelles sont donc les précautions à prendre pour conduire en montagne l’hiver ? Décryptage !

Préparer son véhicule pour un trajet en montagne

Pour rouler en montagne durant l’hiver, il est important de préparer votre véhicule. Les routes de montagne sont souvent plus escarpées et sinueuses et les conditions météorologiques peuvent rapidement changer. Pour cela, assurez-vous premièrement de passer l’examen du code la poste. Bien entendu, cette étape nécessite plusieurs préparatifs, puisque si vous faites 5 fautes sur les 40 questions, vous pouvez échouer à l’examen théorique.

En dehors du permis, assurez-vous que votre véhicule est équipé de pneus adéquats pour l’occasion. Vérifiez aussi si le niveau d’huile, de liquide de refroidissement et de freins se trouve à un niveau optimal. Réservez également une banque de câbles et une trousse à outils avec le minimum vital pour réparer votre voiture si nécessaire. Avant de prendre le volant pour la route en montagne l’hiver, il est également important de vérifier l’état de vos pneus neige et chaînes à neige.

Si ces éléments sont usés ou abîmés, ils peuvent perdre de leur efficacité et la conduite sur les routes enneigées risque d’être très dangereuse. En effet, même si les pneus neige sont conçus pour offrir une meilleure adhérence sur les routes glacées, leurs performances peuvent être réduites si les conditions climatiques défavorables se prolongent. De même, les chaînes à neige doivent être bien maintenues et ajustées à vos pneus pour que vous puissiez rouler en toute sécurité. Si vous n’avez pas de chaînes, les chaussettes à neige peuvent aussi faire l’affaire.

Porter des vêtements adaptés à la conduite en hiver

En hiver, il est important de porter des vêtements adaptés à la conduite. Des couches supplémentaires et des habits isolants sont recommandés pour offrir une protection adéquate contre le froid. Les matières telles que la laine mérinos, le synthétique et les tissus imperméables sont les plus appropriés pour garder votre corps au chaud. Évitez de porter des vêtements en coton qui retiennent l’humidité et se refroidissent rapidement. Ils ne serviront pas à maintenir un niveau de confort suffisant dans le climat glacial montagneux. Par ailleurs, prendre un bonnet ou une cagoule, des gants épais et des chaussures adaptées est également conseillé afin de protéger votre tête, vos mains et vos pieds du froid extrême.

Bien se familiariser avec son itinéraire avant le départ

Lorsque vous voulez rouler en montagne l’hiver, prenez aussi la peine de vous familiariser d’abord avec votre itinéraire avant le départ. Pour cela, planifiez votre voyage à l’avance et étudiez les conditions météorologiques et routières. Veillez également à vérifier que votre itinéraire ne comporte pas de restrictions liées aux conditions automnales ou hivernales.

De plus, assurez-vous que votre GPS est fonctionnel. N’oubliez pas non plus vos cartes routières papier, vos thermos contenant de l’eau chaude et un rechange des gants.

Il est également très important de connaître les conditions météorologiques avant de prendre la route pour les montagnes. Cela est nécessaire, puisqu’en hiver, vous pouvez être confronté à des intempéries telles que la neige et le verglas. De même, prévoyez un temps supplémentaire pour marquer un arrêt quand les conditions deviennent extrêmes.

Adopter une conduite plus prudente lors des descentes côtières

Pour vos descentes côtières en montagne l’hiver, gardez à l’esprit que la vitesse et les conditions météorologiques peuvent être difficiles à gérer. Il est donc essentiel de rouler de manière prudente et avec précaution. Assurez-vous d’avoir une bonne adhérence à la route et de rester concentré sur votre conduite en tout temps.

Habillez-vous chaudement et portez des chaussures antidérapantes pour éviter toute glissade indésirable. Ralentissez si nécessaire ou mettez le clignotant si vous êtes forcé de ralentir soudainement. Lorsque vous conduisez, maintenez une bonne distance avec les autres usagers de la route, car le freinage peut parfois paraître difficile dans ces conditions.

Il n’est donc pas du tout facile de rouler en montagne l’hiver. Pour cela, soyez toujours prudent et maintenez un contrôle régulier du véhicule pour éviter les collisions et les déversements. Habillez-vous aussi en conséquence pour garantir votre santé tout au long du trajet.