Changer de marraine : est-ce vraiment possible ?

femme qui porte une petite fille

Un parrain ou une marraine a un rôle très important dans la vie de son filleul. Les parents sont donc appelés à faire leur choix avec beaucoup de rigueur. Divergence des croyances, manque de responsabilités, plusieurs raisons peuvent, en effet, amener à regretter son choix. Cependant, lorsqu’on se retrouve dans une telle situation, le changement de témoin n’est pas toujours possible. Bien sûr, il existe des recours qu’il convient de connaître. Nous vous disons tout à cet effet dans cet article.

Comment changer de marraine à la mairie ?

Le parrainage civil, n’étant légiféré par aucun texte de loi républicain, n’a qu’une valeur morale. Cet acte représente donc un engagement affectif sans caractère officiel ou authentique. À la question de savoir comment peut-on changer de marraine, il faut d’abord comprendre qu’il est possible de procéder à un remplacement. Cette modification n’aura cependant aucun effet légal.

La volonté de changer de marraine est parfois due à une déception, à un manque de dévouement dans le rôle attribué ou même à éloignement géographique. Un tel choix peut donc être tout à fait justifié. Dans tous les cas, la décision nécessite une raison valable à présenter à la mairie du lieu de célébration.

Comment faire pour enlever la marraine de ma fille sur les papiers ?

Affaires familiales, rupture des liens, ou divergence de croyances peuvent justifier le reniement d’un parrain de baptême. La possibilité de revenir en arrière varie selon chaque cas de figure. Ainsi, pour savoir par quel moyen peut-on changer une marraine, il faut préciser s’il s’agit d’un baptême religieux ou non.

Changer de marraine pour baptême religieux

bébé qui se fait baptiser

Selon les règles de cette forme de cérémonie, l’indignité ou même le manque d’intérêt du témoin ne permet pas son retrait du registre religieux. Le baptême catholique, une fois signé par le parrain et la marraine, officialise leur fonction. Dans l’hypothèse où l’intérêt de l’enfant semble vraiment menacé, une nouvelle personne peut remplacer l’ancienne.

Le choix de modifier la marraine ou le parrain officiel n’annule toujours pas le certificat de baptême. Il permet toutefois à la famille et à l’enfant de reconnaître l’existence d’un autre témoin. Certains prêtres autorisent un nouveau parrain ou une nouvelle marraine pour la confirmation. À défaut du témoin original pour réaffirmer son rôle, le remplaçant peut signer à sa place le registre de confirmation.

Si vous désirez changer de marraine après cette étape, il n’existe plus d’autre opportunité de modification. Une solution peut néanmoins vous aider à satisfaire vos attentes. Elle consiste à choisir une marraine de cœur pour votre fille, mais cette fois-ci, aucun registre ne peut être signé. Si vous y tenez, adoptez la désignation d’un tuteur par voie testamentaire notariée ou sous-seing-privée en guise de parrain.

Retirer le nom d’un parrain légalement

Peut-on changer de marraine finalement par acte notarié ? Cette démarche est tout à fait possible et représente d’ailleurs la voie légale à suivre pour y parvenir. Il s’agit d’un moyen qui suppose l’existence préalable d’un acte notarié. S’il y figurait déjà le nom d’une personne chargée de veiller sur vos enfants à votre décès, son identité pourrait être modifiée.

Vous avez juste besoin de voir votre notaire afin de procéder à son annulation. Il en va de même pour un acte sous seing privé comme le testament par exemple. L’action en révocation de l’ancienne marraine peut s’y appliquer également. Pensez à vous accorder avec elle avant tout. Une discussion franche s’impose notamment s’il s’agit d’un membre de la famille ou de votre cercle d’amis.

Est-il possible d’avoir deux marraines et un parrain ?

femme qui tient un bébé dans les bras

Le baptême républicain représente une cérémonie symbolique et qui dit « pas de base légale, dit pas de limite ». L’acte de parrainage ne dispose ainsi d’aucune règle qui empêche d’avoir deux marraines et un parrain pour son enfant. L’organisation de l’événement civil se fait librement en respectant les formalités d’usage. À vous donc de fixer le nombre d’invités et de parrains voulus.

Certaines mairies possèdent toutefois leur propre vision du baptême civil. Ainsi, il arrive qu’elles l’encadrent. Elles peuvent vous demander, par exemple, de choisir une marraine de cœur pour votre fille en imposant un nombre limité. S’il est commun d’avoir deux parrains et deux marraines, le principe suppose de ne pas extrapoler ce chiffre. Mais si vous faites face à un regret de choix de parrain, il est possible de le renier ou de rompre son engagement.

Rappelons que les conditions et dispositions varient d’une mairie à une autre. Faites donc attention aux conditions de votre mairie. Par exemple, il y en a qui exigent un âge minimal des témoins. Rapprochez-vous de votre mairie de célébration pour obtenir plus de précision sur leurs propres critères de baptême civil.